Atelier de formation des femmes leaders RRC dans la préfecture de Lacs

675

Formation du réseau des clubs des mères et des femmes leaders RRC sur la fabrication et l’utilisation des foyers améliorés à Aklakou dans la préfecture des lacs. L’objectif est de permettre aux femmes d’utiliser les foyers améliorés afin de diminuer la pression sur la ressource forestière pour ainsi contribuer à l’atténuation des effets du changement climatique. Organisée par l’Agence Nationale de la Protection Civile, cette formation va durer 5 jours et prend en compte deux groupes de 15 femmes. La cérémonie de lancement a été présidée par le DG de l’ANPC, il a indiqué que aklakou fait partie des zones vulnérables de la préfecture des lacs qui connait avec acuité des situations d’inondations. Les causes sont dues à la coupure anarchique du bois pour leurs besoins. L’utilisation des foyers améliorés vient donc comme une réponse pour réduire le déboisement et promouvoir la restauration du couvert végétal. A cet effet il a invité les femmes à être très attentives aux différents modules et techniques de conception des foyers améliorés au cours des travaux et servir de formatrice auprès de leurs communautés. Il les a également sensibilisés sur les mauvaises pratiques destructrices de l’environnement et exhortés à poser plus d’actions positives en faveur de la nature pour la réduction des risques de catastrophe. Cette formation constitue le démarrage des activités de la composante 2 du projet CREWS au Togo. L’initiative a reçu l’appui de la Banque Mondiale et l’organisation météorologique mondiale. Après Aklakou, le cap sera mis sur la préfecture de kpendjal ou 15 femmes seront formées sur les techniques de fabrication et d’utilisation de la meule casamançaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici