Atelier de validation du plan local des préfectures les plus exposées aux risques de catastrophes au Togo.

42

L’Agence Nationale de la Protection Civiles (ANPC) avec l’appui du Programme des Nations Unies (PNUD) a organisé une série d’ateliers au cours desquels le plan local de réduction des risques de catastrophes des préfectures les plus exposées a été validé.

En référence à ses missions qui lui ont assignées, l’ANPC avec le soutien du Programme des nations unies pour le Développement (PNUD) a accompagné cinq (5) communes réputées vulnérables et très exposées aux risques qui disposent désormais chacune d’un plan d’action local de réduction des risques de catastrophes. Il s’agit des communes suivantes: Dankpen 2, Danyi 1, Bas Mono 2, Ogou 1 et Tchamba 2.

Ces documents, élaborés pour une durée de quatre (4) ans (2023-2027), prennent en compte d’une part les différents aléas (inondations, vents violents, feux de végétation, glissements de terrain) auxquels les communes font face régulièrement et d’autre part, énumérer les actions prioritaires à mener pour la réduction des risques de catastrophes. Cette mission s’est déroulée en trois phases à savoir la collecte de donnés à travers la concertation entre les experts et les acteurs locaux, la rédaction proprement dite et la validation de ces plans.

Ces plans validés vont désormais servir d’outil de planification pour une meilleure gestion décentralisée des risques de catastrophes et contribuer à mieux prévenir ces risques pour minimiser les impacts éventuels sur les plans économique, matériel, environnemental, et humain.

« Ensemble, protégeons nos populations contre les risques de catastrophes».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici