Signature d’un accord de partenariat entre la FAO, l’ANPC, la Croix Rouge et l’ICAT au profit des sinistres de l’Oti et du Dankpen

739
Dans le souci d’apporter une réponse efficiente aux populations victimes des inondations des préfectures de l’Oti et Kpendjal, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture(FAO) dans sa mission d’accompagner les politiques des Etats en vue de la suffisance alimentaire, a décidé d’appuyer les sinistrés. Ce soutien s’est manifesté à travers la signature officielle ce Vendredi 5 Juillet 2019 d’un accord de partenariat entre la FAO, l’ANPC, la CROIX ROUGE TOGOLAISE, l’ICAT et la direction régionale de l’agriculture, de la production animale et halieutique de la région des savanes.
L’accord de partenariat est relatif à la mise en œuvre du projet d’appui au renforcement de la résilience des ménages affectés par les inondations dans la région des savanes au Togo. Selon les termes de l’accord de partenariat, L’Agence Nationale de la protection Civile est chargée de renforcer les capacités de l’ensemble des acteurs des cantons sinistrés (préfectures de l’Oti et Kpendjal) sur la gestion des risques de catastrophes et susciter la résilience chez les populations. L’ANPC devra également Sensibiliser et former les bénéficiaires sur les risques de catastrophes, renforcer les capacités et redynamiser les plateformes locales de réduction de risques de catastrophes.L’ICAT devra pour sa part, assurer la formation en techniques de production agricole. Quant à la croix rouge Togolaise elle va mettre en place et animer les associations villageoises d’épargne de crédit et d’écoute communautaire.

Toutes ces actions seront réalisées en étroite collaboration avec la Direction Régionale de l’Agriculture, de la production animale et halieutique de la région des savanes qui a pour obligations d’identifier les bénéficiaires d’un effectif de 900 ménages au total et leur offrir des kits.

La FAO à travers cette action vient s’inscrit dans la liste des partenaires du gouvernement togolais dans la réduction des risques de catastrophes. Tous les acteurs du projet sont appelés à œuvrer en synergie pour un meilleur aboutissement du projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici